03/07 – Ça y est ! Je me motive et je reprends le livre de Minier, Une Putain d’Histoire.
Je ne lirai rien d’autre avant de l’avoir fini ! (sauf mon livre de la semaine 27 :p)

Lecture en cours

La Prisonnière des Faes (T.1)

Posté par Miettes le 22 juin 2021

Couverture du premier tome de la saga La prisonnière des Faes de Lily Archer

De Lily Archer
Genre : Romance, Fantastique, Dark Fantaisy
Date de parution : Avril 2020

Résumé

J’ai la pire des colocataires de fac. Cécile me vole ma nourriture, amène des hommes à toute heure et fait la fête au lieu d’étudier. Mais ces excentricités ne sont rien en comparaison de ce qu’elle a fait ensuite. Elle m’a droguée, et je me suis réveillée emprisonnée dans un univers parallèle rempli de créatures terrifiantes. Maintenant, la créature la plus grande et la plus effrayante de toutes, un roi des Faes, croit que je suis son amie. Il m’a libérée du donjon, mais il me garde près de lui. Si proche, en fait, que je commence à aimer son regard glacial et son corps ciselé par la glace. Mais les secrets et les méchants rôdent dans ce nouveau monde, et je ne sais pas si je survivrai assez longtemps pour arriver à rentrer chez moi.

Pourquoi j’ai eu envie de le lire ?

Je crois que j’ai vu passer ce livre dans les recommandations d’Amazon. La couverture m’a attirée, l’univers me plaisait et il était gratuit. Du coup, je l’ai téléchargé et je suis ensuite allée regarder les avis. Ils ne sont pas terribles… Beaucoup se plaignent de la qualité de la traduction et aussi de la rapidité du livre… Il est temps de se faire son propre avis non ? 🙂

Ce que j’en ai pensé

Au fil de ma lecture

Ne pas ouvrir si tu as l'intention de lire le livre

Taylor est une étudiante assez chiante et rabat joie j’ai l’impression : elle étudie, est active dans une asso’ étudiante et, dès qu’elle a du temps libre, elle donne des cours particuliers pour gagner de l’argent. Elle n’est pas du genre à faire la fête ni à profiter de la vie, tout le contraire de sa colloc’ Cécile. Celle-ci sort tous les soirs, est bordélique et va rarement en cours. Elle est à la fac juste parce que son père le voulait, mais ça ne fait pas partie de ses envies.
Un jour, alors qu’il est midi et que Cécile vient de rentrer de soirée, elle demande la date du jour à Taylor. Le 27 octobre. Cette date semble importante pour Cécile, tellement importante qu’elle propose à sa colloc’ coincée de sortir le soir-même.Après avoir refusé une première fois, Taylor accepte : Cécile lui propose de la payer 200 dollars pour la conduire à la fraternité (en gros, elle sera son chauffeur sobre). Ayant besoin d’argent, Taylor accepte. Le rendez-vous est pris à 21h devant l’immeuble.
Hum… Cette Cécile est étrange. Physiquement, elle semble avoir quelque chose d’attirant, elle semble parfaite. Elle dit aussi que de là où elle vient, rompre un accord engendre une sacré punition. Mais d’où vient-elle ? Est-ce que, si on se fie au résumé, son père pourrait être le roi des Faes ?

Le soir-même, elles se dirigent vers la première des fraternités. Cécile donne une bouteille d’eau à Taylor (pour cette dernière, c’est étrange que Cécile fasse ça…) et part faire la fête. L’étudiante, studieuse, sort ses cahiers et son ordinateur portable pour bosser. Lorsqu’elle se décide à prendre une gorgée d’eau (et après avoir vérifié plusieurs fois que la bouteille était bien scellée (elle ne fait pas confiance à sa colloc’)), Taylor se sent bizarre. Elle a été droguée.
Quand Cécile revient, elle est accompagnée d’une jeune femme qui semble avoir l’apparence de Taylor, les mêmes vêtements,la même voix. Cécile lui dit qu’il est temps qu’elle parte. Mais pour aller où ? :O

Le livre est écrit à la première personne, mais, d’un chapitre à l’autre, nous ne suivons pas le même narrateur. Heureusement, au début de chacun d’eux on sait si on va passer du temps en compagnie de Taylor ou de Léandre.
En règle générale, je n’aime pas ce type d’écriture parce que j’ai souvent du mal à m’attacher aux personnages (je ne passe pas assez de temps avec eux). On verra si j’ai le même sentiment cette fois.

Léandre est le roi des Faes du royaume d’hiver. Il semble assez cruel et prétentieux, mais protecteur envers son peuple. Il torture à mort un assassin, le 3e en quelques jours et tous portent la même marque dans le cou : un arbre noir tordu.
Son royaume est convoité par un roi qui se trouve au-delà des montagnes grises, qui veut sa tête et surtout conquérir l’ensemble des royaumes.

Je comprends les commentaires des gens qui disaient que l’histoire allait trop vite. Effectivement, on va à l’essentiel et du coup, je trouve que certains points pourraient être approfondis. De ce que je comprends il y a au moins 2 royaumes :  le royaume d’été et le royaume d’hiver. Léandre a acquis le trône du royaume d’hiver après bien des effusions de sang et il semblerait qu’une malédiction, celle du nécromancien qu’il a tué, plane sur son peuple. Lorsqu’il a tué son ennemi, une part de magie noire a envahi son cœur et encore personne n’a réussi à l’en défaire. D’après son second, Gareth, Léandre doit trouver sa compagne et avoir un héritier. C’est le seul moyen de lever la malédiction. Le problème c’est qu’il semblerait que chez les Faes, les unions se font au coup de foudre (ou un truc qui y ressemble), et en 150 ans, personne n’a déclenché ce lien avec le roi.

Taylor se réveille dans une cellule. Son geôlier est une créature avec un torse d’homme et le bas du corps d’un serpent. Son visage est celui d’un homme mais la description des yeux ressemble à celle des serpents. Il a des crocs et une langue fourchue. Il s’adresse à Taylor en français mais parle à ses congénères dans une langue inintelligible (ça me fait penser au fourchelangue d’Harry Potter). Zaul qualifie Taylor de changeling. Est-ce que ça voudrait dire que Taylor n’est pas humaine ?
Taylor partage sa cellule avec une autre femme. On en apprend un peu plus sur l’endroit où elles se trouvent. Elles sont prisonnières dans le donjon de Byrn Varyndr, dans le royaume d’été. Les humains sont les esclaves des Faes et le français est interdit (peu de Faes le parlent).
Finalement, Taylor ne reste pas longtemps en prison. Bien vite, Zaul vient la chercher : son maître, Tyrios, un noble puissant, est venu la libérer. Tyrios est un grand homme blond aux yeux argentés. Il n’apprécie pas que Taylor lui résiste quand il veut l’emmener. Sans qu’elle ne s’y attende, elle reçoit une gifle monumentale. A cet instant, elle réalise que tout ça n’est pas un rêve.

Taylor se trouve dans le même bâtiment que Léandre. Alors que celui-ci se rend à une salle où doit avoir lieu une réunion, une odeur qu’il n’avait jamais senti auparavant attire son attention. Cependant, le conclave auquel il doit assister est trop important pour la paix des royaumes. Il essaie donc de chasser cette odeur agréable de son esprit.
Dans le royaume d’hiver, le trône est acquis grâce à un combat. Si tu te juges assez puissant pour défier le roi, tu peux le faire. Si tu gagnes, tu deviens roi à ton tour. C’est de cette façon que Léandre a pris le pouvoir, et, jusqu’à présent, personne n’a osé le défier.
L’odeur ne lâche pas Léandre. Elle est entêtante et enivrante, à tel point que, malgré lui, cela lui provoque une érection… Il en vient à se demander si on lui a jeté un sort. Je suis certaine que c’est Taylor. On va vite le savoir de toute façon : Tyrios arrive dans la salle du repas où se déroule le conclave. Léandre sent que le noble est recouvert de l’odeur qui l’obsède, mais impossible de comprendre ce dont il s’agit. Pour l’heure, la réunion commence. Depuis une dizaine d’années, des disparitions inquiétantes de Faes ont lieu. Au départ, seuls les Faes inférieurs du royaume de l’hiver étaient touchés, mais à présent, certaines disparitions de “petits Faes” arrivent également dans le royaume d’été.

Eh bien. Les modes de vie des 2 royaumes sont bien différents. Dans le royaume d’été, les Faes supérieurs et inférieurs ne se mélangent pas. D’ailleurs, ces derniers sont considérés comme inutiles et sans importance. Dans le royaume d’hiver en revanche, chacun est libre de s’unir avec qui il veut et tout le monde a son importance dans l’équilibre et le bien-être du royaume. Je m’étais fait une mauvaise image du roi en fait. Il remonte dans mon estime :p

Wah wah wah. Beaucoup d’info là. Le roi s’appelle Léandre Gladion.
Tyrios précise que sa changeling appartenait à sa fille. Du coup, est-ce que Cécile est la fille de Tyrios ?

Et voilà j’en étais sûre ! Il existe un lien entre Taylor et le roi. Il sent ce lien fort. Elle est à lui et à personne d’autre.
Alors que Tyrios allait une nouvelle fois lever la main sur Taylor, Léandre s’interpose et ses doigts se trouvent autour de la gorge du noble.
Je crois qu’à la place de Taylor j’aurai tout aussi peur. Elle est dans un endroit qu’elle ne connaît pas, avec des créatures inconnues. Ils parlent une langue qu’elle ne comprend pas et ont bien failli s’entre-tuer sous ses yeux (voire même la tuer…). Quand le roi la prend dans ses bras, elle flippe et imagine le pire. Je pense qu’elle s’est évanouie.

Quand elle se réveille, elle est dans un grand lit, propre et vêtue d’une tunique noire. Léandre est avec elle dans la pièce. Même si cette brute l’effraie, il reste néanmoins l’homme le plus séduisant qu’elle n’ait jamais vu.

Évidemment, pour nous c’est simple : on sait que Léandre ne lui veut pas de mal (c’est plutôt le contraire), mais Taylor ne le sait pas. Alors qu’il lui propose à manger (et que la jeune femme se régale, bien que méfiante), l’expression du roi change, devient menaçante. Il attrape brutalement son épée et se rapproche de Taylor. Celle-ci est persuadée qu’elle va mourir.

En réalité, Léandre a senti le danger. Un nouvel assassin s’apprêtait à agir. En regardant Taylor, le Fae venu pour éliminer le roi a dit que la prophétie est déjà en train de se mettre en place et que son roi attend. Hum… Taylor ferait donc partie de ce plan ? Elle ne serait pas une innocente mais plutôt une vraie cible choisie par Cécile ? Cécile serait-elle de mèche avec le roi de l’autre côté de la montagne ? Je suis intriguée :p
Quoi qu’il en soit, et on la comprend. Taylor crie et tremble de peur quand Léandre sépare la tête du corps de l’assassin… (quelle vision horrible… ça te coupe direct l’appétit).

Ah oui vraiment, j’apprécie de plus en plus le roi Gladion et je m’en veux même de l’avoir jugé si vite. Il est respectueux envers chacun et ne supporte pas la façon dont les Fae du royaume d’été traitent les Changeling. Quand Tyrios vient se plaindre et réclamer son esclave, Taylor est envahie par la peur et arrive à faire comprendre à Léandre qu’elle ne veut pas y retourner. Le roi, qui de toute façon n’avait pas l’intention de la rendre, lui dit qu’elle est en sécurité avec lui (c’est compliqué quand même avec la barrière de la langue).
Oh ! Tyrios est raciste envers les Faes du royaume d’hiver. Il traite Gareth et Léandre de Faes des ténèbres, des Non-Elfes. Ça met le guerrier hors de lui. Finalement, et sur ordre de son roi, il l’escorte hors de l’aile. A son retour dans la chambre, il le prévient que Tyrios n’a pas l’intention de laisser la Changeling et qu’il vaut mieux qu’ils partent le plus vite possible (d’autant plus que le forteresse du royaume d’été est une vraie passoire ; à croire que c’est la reine elle-même qui invite les assassins…). 
Gareth parle le langage Changeling. Il peut donc discuter avec Taylor. Il apprend alors à son roi qu’elle n’est pas d’ici et qu’elle est arrivée le jour-même du monde changeling. Ça surprend Léandre, c’est apparemment impossible. Il existe une sorte de loi universelle : aucun Fae ne peut être remplacé par un humain une fois que celui-ci a dépassé l’enfance. C’est étrange que Taylor soit là. Quoi qu’il en soit pour protéger sa compagne et la mettre en sécurité, Gareth et Léandre décident de partir le soir-même.

Il y a tellement de choses que je suis impatiente de découvrir, mais j’ai peur que ça ne soit pas bien expliqué. Par exemple, Léandre sent que Taylor est sa compagne et s’étonne qu’elle le ne ressente pas. Pourquoi ? Qu’est-ce que ce lien a de si particulier ? Il parle de morsure, de revendications. Est-ce qu’un mâle marque sa compagne comme dans l’Omegaverse ? 

En tout cas, Gareth jure fidélité à Taylor et l’informe qu’elle est sa reine. La jeune femme n’y comprend pas grand chose mais, elle joue le jeu. 
Avant de quitter la forteresse, elle demande à Gareth de libérer la prisonnière qui était dans le donjon avec elle. Lenetia se joint au trio pour le voyage. Sa présence est importante parce que c’est grâce à elle qu’on va comprendre un peu mieux cet univers. On découvre ainsi qu’on ne peut rien contre le lien qui unit deux compagnons et que Taylor finira par le ressentir. Léandre peut savoir ce que Taylor ressent et notamment son excitation. En tant que Fae Alpha, il a du mal à laisser de l’intimité à sa compagne, même pour qu’elle se change à 2 pas de lui dans la salle de bain. Il l’a tellement attendu qu’il a peur de la perdre. Et il fait bien d’avoir peur : Tyrios était caché dans la pièce, il essaie d’enlever Taylor, sauf que Léandre ressent tout de suite la détresse de sa reine et pénètre dans la pièce pour la sauver. Tyrios n’a pas le temps de faire grand chose qu’un couteau est planté dans sa gorge. Léandre est redoutable 😮

Le roi fait de Lenetia la dame de compagnie de Taylor. Elle devra répondre à ses besoins et lui apprendre la langue fae. En échange, elle sera la bienvenue dans le royaume d’hiver où tout le monde y compris les Changeling est libre. Évidemment, avec le meurtre de Tyrios, la paix avec le royaume d’été risque d’être compromise…
Les 2 femmes ont troqué leur robe d’esclave pour des robes “habillées” afin de se fondre dans la masse. Tous les 4 quittent la chambre et se dirigent tranquillement vers l’entrée. Personne ne leur prête attention.
Quasi arrivées à la sortie du palais, les gardes interrogent Gareth et Léandre afin de savoir pourquoi ils s’en vont. Les fugitifs perdent un temps précieux. Les soldats découvrent vite le corps de Tyrios et préviennent leurs collègues qui commencent le combat avec les Faes du royaume d’hiver. Pendant ce temps Taylor et Lenetia sont sorties du palais et se sont cachées en villes, attendant les 2 hommes les accompagnant.

Alors que le combat semble perdu d’avance, la reine arrive et y met un terme avec sa puissante magie. Celle-ci a compris l’importance de Taylor au yeux de Léandre et comprend son geste. Elle les laisse partir mais prévient le roi que Tyrios avait des alliés qui vouent une haine aux Faes du royaume d’hiver et qu’il est quasi certain qu’ils ont déjà envoyé des assassins pour le tuer (d’autres assassins du coup :p). Elle le met aussi en garde contre Taylor : elle est différente mais n’arrive pas à savoir pourquoi…
A peine sortis de la ville, Léandre et Gareth se font attaquer par des assassins. Le guerrier s’en occupe pendant que son roi essaie de retrouver sa compagne.

Lenetia et Taylor vont aux écuries et se retrouvent face à un colosse. Le Fae ne les laissera pas prendre des chevaux. Alors qu’il était prêt à s’en prendre physiquement à Taylor (je ne veux même pas imaginer comment), celle-ci prend le couteau que lui a donné Léandre et le plante dans la poitrine de son assaillant. Un poison se répand dans son corps et il s’effondre. Les deux femmes se dirigent vers les cheveux mais ceux-ci ne semblent pas disposés à se laisser monter. Quelques instants plus tard, Gareth et Léandre arrivent. Le roi est plein de fierté quand il comprend que sa compagne s’est défendue. Ils montent sur les chevaux et quittent la ville.

Leur voyage va durer 6 semaines : 3 pour atteindre les frontières du royaume d’hiver et 3 autres pour atteindre leur maison, la Montagne-Haute.

Taylor veut absolument rentrer dans son monde parce qu’elle pense que les gens vont s’inquiéter de son absence, mais un fait un Changeling ne rentre jamais dans le monde changeling. Quand un échange est fait, un Fae prend la place de l’humain. Personne ne remarque son absence parce que quelqu’un lui ressemble est déjà là.
On découvre que Lenetia a quelques souvenirs de sa vie d’avant. Son nom humain est Beth, un diminutif pour Élizabeth.

Tiens tiens tiens. Les souvenirs de français de Léandre reviennent vite. Il va pouvoir parler avec Taylor. Enfin… pas tout de suite : Gareth leur signale un danger. Ils quittent en toute hâte leur campement. Ils sont suivis par une sorcière, une Obsidienne. Ils se dirigent rapidement vers la forêt où tout est trop calme. Ils poussent les cheveux à courir le plus vite possible mais ceux-ci s’épuisent et il faut qu’ils se reposent (tout comme Beth qui a du mal à se remettre de sa blessure à la tête (elle a été assommée par l’homme de l’écurie)). Même si ça ne plaît pas à Gareth et Léandre, ils s’accordent une petite pause.

Gareth et Beth sont toujours en train de se taquiner pourtant on sent que le guerrier est protecteur envers la Changeling. En fait, ces 4 personnages me plaisent beaucoup, chacun d’eux a son caractère et je les apprécie ^^

Les sorcières Obsidiennes sont des démons mangeurs de chair… Elles sont redoutables et peuvent même déformer la réalité. Même si Léandre et Gareth sont d’excellents combattants, tuer la sorcière ne sera pas facile.

Endormie au camp, Taylor est attirée par la sorcière. D’un claquement de doigts, elle lui apprend le fae pour pouvoir parler avec elle. Telle une somnambule, Taylor avance jusqu’à l’endroit où se trouve la démone. Bien que consciente, elle est incapable de reprendre possessions de son corps et de crier. La sorcière a l’eau à la bouche, elle a faim.
Alors que la sorcière était déjà en train d’imaginer son repas et de goûter le sang de sa proie, elle est attirée par le collier de Taylor, enfin surtout par la pierre qui y est accrochée. Ça doit vouloir dire quelque chose. D’un coup la sorcière se calme, parle de nouveau de la prédiction et invite Taylor à s’asseoir pour discuter. Le roi au-delà des montagnes a une magie puissante. Il a obligé la sorcière à tuer le roi du royaume de l’hiver. D’ailleurs le voilà qui arrive.

Taylor est de nouveau prisonnière des mains invisibles de la sorcière alors qu’elle entend un cri d’agonie de Léandre et qu’elle sent au fond d’elle qu’il est gravement blessé

[fermer]

En conclusion

Le livre se lit hyper vite, en quelques heures. Je comprends la majorité des commentaires que j’ai pu lire : le livre est court et rapide ; certains points auraient pu être approfondis pour mieux nous plonger dans l’action. Néanmoins, j’ai passé un bon moment de lecture. Je me suis laissée entrainer dans cette aventure, dans cet univers. J’avoue que j’en ai marre des histoires de loups et de vampires. Du coup, quand les créatures principales sont des Faes, ça m’intrigue :p

En général, je déteste les livres où tu jongles entre plusieurs personnages, parce que je trouve que tu as du mal à t’attacher à chacun d’eux. Eh bien ici, je n’ai pas trouvé ça dérangeant, bien au contraire. Ca nous permet de nous identifier à Taylor qui se retrouve plonger dans un monde qu’elle ne connait pas, entourée de gens parlant une langue qu’elle ne comprend pas et ne pouvant se fier qu’à leur gestuel (et j’avoue que certaines scènes m’auraient fait flipper comme elle). En fait, je trouve qu’on arrive assez facilement à se mettre à sa place et, pour le coup, j’ai trouvé ses réactions réelles.

Un autre point qui était reproché à ce livre c’est la traduction. Effectivement, il y a quelques petits couacs et quelques fautes de conjugaison. Néanmoins, ce n’est pas à chaque phrase et ça ne dérange pas plus la lecture que ça.

En ce qui me concerne, j’ai vraiment passé un bon moment. Le livre est court et se lit vite. Il m’a plu et je me ferai un plaisir de lire les tomes suivants :p (comme quoi, les goûts et les couleurs hein…. :p)

Où le trouver ?

Le livre est disponible sur :


➤ Tu le connais ce bouquin ? Tu l’as lu ? Qu’en as-tu pensé ? N’hésite pas à partager avec nous ton avis via les commentaires.

Par ici les commentaires ! (0 commentaire)

Tu as envie de réagir ? Ne sois pas timide ! Laisse donc un commentaire.





Oh oh ! Personne n'a encore réagi à ce message. Pourquoi ne pas lancer la discussion ?