19/06 – Je n’ai pas abandonné le blog, mais le livre de Minier ne me plait pas pour le moment, alors je lis d’autres choses.
Ça donne l’impression que je ne suis plus active ici cela dit… Plus qu’un livre à finir et je reprends Une Putain d’Histoire.

Lecture en cours

Née pour être liée – La revendication de l’Alpha (T.1)

Posté par Miettes le 6 juin 2021

Couverture du livre Née pour être liée d'Addison Cain

De Addison Cain
Genre : Dark romance, Erotisme
Date de parution : Janvier 2020

Résumé

« Osée et délicieusement érotique, l’histoire sombre et crue de Claire & Shepherd est un coup au cœur et aux tripes » – Anna Zaires, auteure de best-sellers du New York Times

Tout aussi impitoyable que sa réputation le suggère…

Shepherd a ravagé Claire et conquis sa ville, et refuse de laisser l’une ou l’autre lui glisser entre les doigts.

Il dépouille Claire de son innocence et de son avenir en marquant de force la rare et récalcitrante Oméga.

Violent, calculateur et impénitent, il exige l’adoration de sa nouvelle partenaire. Son affection. Son corps.

Note de l’éditeur : Le premier tome torride de la série Dark Romance d’Addison Cain regorge de suspense et d’échange total de pouvoir. Si ce genre vous déplaît, mieux vaut ne pas l’acheter.

Pourquoi j’ai eu envie de le lire ?

Hum… Une dark romance… Personnellement, je n’ai jamais lu ce genre de livre (romance oui, érotique aussi, mais tout ça du coté obscure ? jamais !). A la vue du résumé, j’ai peur de ne pas accrocher si ça parle de soumission… Mais bon, pourquoi ne pas tenter ?
Au vue des avis que j’ai pu lire par-ci par-là, c’est quand même assez particulier. On assiste à une sorte de “torture psychologique”, mais aussi de viol et ça a l’air assez bestiale ; on parle de chaleur, de nids, mais aussi d’Alpha et Omega. Il semblerait que l’histoire ait pour thème l’Omegaverse, comme je ne connais pas cet univers, voici l’explication qu’on m’a donnée :

En résumé, dans un univers omegaverse, l’humanité est divisée en 3 genres sexuels (alpha, beta et omega). Les alpha sont des surhommes, tandis que les omegas sont particulièrement fertiles et ont des périodes de “chaleur”. Les alphas peuvent marquer les omegas comme leur appartenant en les mordant au cou. La hiérarchie sociale est clairement établie, et pas en faveur des omegas ^^” après, certaines histoires peuvent être mignonnes, mais c’est clairement un contexte qui favorise les relations abusives.

Ayzebel sur Entre2Livres

En tout honnêteté, j’appréhende un peu cette lecture (et je ne pense pas que j’aurai téléchargé ce livre s’il n’avait pas été gratuit).

Ce que j’en ai pensé

Dès le début, je sens que je vais être révolter par mal de choses dans cette lecture étant donné que je suis une femme… 

L’histoire se déroule à Thólos qui a été envahie ou prise d’assaut. Bref, c’est le chaos, la ville est dirigée par des voyous qui sont encouragés à faire ce qu’ils veulent. Des détritus jonchent les sols, côtoyant des cadavres… 

Au fil de ma lecture

Spoiler

Claire se faufilent dans la citadelle (= le repère des chefs de la ville), couverte des pieds à la tête par des vêtements sentant le cadavres. Elle prie pour passer inaperçue. Elle doit trouver celui qui se fait appeler Shepherd et qui est l’Alpha qui possède le pouvoir ici. J’avoue qu’au vue de la description qu’elle en fait, il a l’air attirant et sexy (mais terriblement mauvais).

En fait, ce Shepherd fait un règne par la peur. Les anciens puissants de la ville sont amenés devant lui pour répondre de leur acte, mais en réalité, aucun d’eux n’en ressortira vivant (et souvent, l’exécution est horrible.).

Claire est une Omega. C’est–à-dire une femme qui, une fois en chaleur, ne peut résister à ses pulsions sexuelles. Les phéromones qu’elles dégagent font alors entrer n’importe quel mâles en rut. Sauf que Claire a lutté contre ses pulsions toute sa vie et a décidé de mener une vie de chasteté.
Pour sauver les siens (les autres Omégas) d’une mort certaine liée à la famine, elle est entrée dans l’antre de mâles Alphas et Bêtas et, alors qu’elle pensait prendre un médicament pour les annuler, ses chaleurs se sont déclenchées. Les mâles se sont alors battus pour faire d’elle leur trophée et c’est finalement Shepherd qui l’a emmenée.
A cause des guerres et de la peste, les Omégas sont devenus une denrée rare que se réservent les mâles Alphas au pouvoir comme étant leur due. Autant dire que Claire va certainement devenir la propriété de Shepherd.
En fait, c’est compliqué pour elle : son instinct n’attend qu’une chose, que l’Alpha la prenne pour soulager ses chaleurs. Mais elle a choisi de vivre une vie de chasteté, une vie où elle résiste à ses pulsions. Elle se livre un combat intérieur (et les grognements du mâle tout proche d’elle ne l’aide pas…).

Ah bah Shepherd lui laisse quand même le choix : soit elle se soumet volontairement à lui pour qu’il soulage ses chaleurs, soit elle passe la porte et ses hommes la violeront…

Eh bah dis donc ! 3 jours de baise pour apaiser l’Oméga affamée. Durant ces 3 jours, elle a été marquée par Shepherd (c’est-à-dire qu’il s’est lié à elle, faisant d’elle son Omega (il faut savoir qu’un Alpha ne se lie qu’une seule fois dans sa vie, sauf si sa femelle décède)). Elle qui a passé toute sa vie à éviter cette situation vient de comprendre qu’elle a perdu sa liberté… 
Quoi qu’il en soit l’Alpha a écouté sa demande concernant les Omégas. Il refuse de mettre en place un canal de distribution de nourriture, jugeant que ce serait mettre le groupe de femmes en danger. Il propose alors de les prendre sous sa protection et de fournir un Alpha à chaque femelle quand elle entrerait en chaleur. En gros, elles deviendraient des sortes d’esclaves sexuelles, des machines à reproduire. Ça ne plaît pas du tout à Claire, mais pour Shepherd, c’est le meilleur moyen de protéger les femelles. Pour le coup, avec tout ce que j’ai découvert et la façon dont Claire s’est comportée durant ses chaleurs, je trouve que Shepherd a raison :/ (non… je ne pensais pas dire ça au début du livre…).
Wah c’est horrible. Les Omégas sont considérés comme des animaux de compagnie 🙁 

En fait, est-ce que c’est normal que je ne sois pas choquée de la façon dont shepherd traite Claire ? En réalité, ils fonctionnent comme des bêtes (d’ailleurs on a souvent le champ lexical du loup dans le texte). Ce qui se passe est “normal” dans leur façon de vivre. Et même si Claire semble en colère, eh bien son corps réagit à l’Alpha qui l’a revendiquée (même s’il l’a fait contre son gré, j’avoue). Mais le lien entre eux existe et elle est attirée par lui autant qu’il l’est d’elle.

Finalement, plus les jours passent et plus je comprends la colère de Claire. Elle n’est qu’une chose. Cela dit, j’ai parfois l’impression que sous ses airs menaçants et dominateurs, Shepherd veut aussi faire attention à elle et lui faire plaisir (à sa façon). Par exemple, elle pourra sortir quand il jugera qu’elle sera prête, sous escorte et si elle a son sperme en elle (oui oui… j’ai bien dit “à sa façon” hein :/ ). D’ailleurs, à ses yeux à lui, elle n’est pas en prison mais sous sa protection. Bah voyons…
Ah l’enfoiré ! Il veut vraiment montrer à tout le monde que Claire est sa chose, qu’elle lui est soumise ! Quand il “travaille” à son bureau, Claire est à genoux, la tête posée sur la cuisse de son Alpha et ce dernier lui caresse les cheveux comme on le ferait avec un animal. Quand quelqu’un frappe a la porte, il empêche la jeune femme de se lever pour que ses sbires puis admirer sa supériorité sur son Omega. Ça me dégoûte. Pauvre Claire.
Après qu’elle ait osé regarder un de ses sbires (probablement une sorte de bras droit), Claire a dit à Sheperd ce qu’elle avait sur le cœur. Ça a semblé le blesser, il est parti, la laissant seule, et sans refermer le verrou de la “prison”. Claire en profite pour se sauver. Elle est aidée et recueillie par un Beta, Corday.

Corday est un exécuteur (pour le moment, on ne sait pas ce que cela signifie). Claire pensait qu’ils avaient tous été exterminés quand les voyous de la Crypte ont pris possession de Thólos.
Quoi qu’il en soit, le jeune homme semble différent. Aucune excitation n’émane de lui, et à aucun moment il n’a voulu blesser l’Omega. Au contraire, il semble sincère et bienveillant, lui proposant même de se doucher et de prendre ses propres vêtements pour masquer son odeur. 
Se sentant en sécurité, malgré le lien avec son Alpha qui la démange, Claire s’endort sur le canapé, profitant du soleil caressant son visage.

On comprend un peu mieux pourquoi Claire refuse d’être marquée par un Alpha : sa mère s’est suicidée, refusant sa vie d’Omega avec un Alpha qu’elle n’aimait pas.
Corday a perdu sa mère aussi, morte lors de l’assaut de Thólos. Son père a été envoyé dans la Crypte alors qu’il n’était qu’un enfant parce qu’il volait.
Mine de rien, le courant semble bien passer entre eux.

Les exécuteurs sont des sortes de policiers on dirait. D’après ce que je comprends, personne ne sait qui est celui qui se fait appeler Shepherd : personne dans leur registre des gens envoyés à la Crypte ne lui correspond. De plus, il semblerait qu’il ait en sa possession une souche de la consomption rouge, une maladie mortelle qui, dès lors qu’elle est découverte chez quelqu’un entraîne une mise en quarantaine.

Bon, on ne va pas se mentir, je suis paumée dans le livre. Autant le début me plaisait, autant la, je n’arrive plus à rentrer dedans, tout est trop flou pour moi :/ Je pense que c’est en partie parce que je ne comprends pas à quoi correspond ce poison.

Ne sachant pas trop où commencer, Corday propose aux exécuteurs de s’intéresser au trafic de médicaments qui, au lieu d’inhiber les chaleurs, les déclenchent. Il parle alors à ses collègues de Claire. Shepherd a mis une prime énorme sur sa tête pour la récupérer 😮 Et c’est à cause de ça que toutes les femmes sont malmenées dans le dôme (chacune d’elle est sentie et scrutée pour savoir s’il s’agit de la femme).
Corday emmène donc le sénateur Kantor, son supérieur (et un mâle Alpha) rencontrer la jeune femme.
Après quelques minutes de peur et de crainte, Claire se décide à leur raconter son histoire. Le sénateur veut l’aider elle et les Omégas, mais la jeune femme ne fait confiance a aucun Alpha. 
Dans la nuit, quand elle est certaine que Corday s’est endormi, elle enfile son manteau et va rejoindre “sa meute”. Elle veut discuter avec elles avant de dire à Kantor où les Omégas se trouvent. C’est risqué ce qu’elle fait… Même s’il y a un couvre feu, elle risque d’être repérée 🙁
Finalement, tout s’est bien passé. Elle a promis de revenir les voir quand le sénateur lui aura expliqué son plan. Mais elle est quand même choquée : 1 tiers des siens a disparu pendant ses 5 semaines d’absence et les Omégas ont encore beaucoup maigri.

En fait, je n’avais pas saisi un truc : avant que Shepherd ne prenne le pouvoir, les Omégas ne vivaient pas autant dans la peur. Il y avait des règles et des lois qui les protégeaient. Dans toute cette ombre qui règne sur Thólos, une lueur d’espoir émerge : il existe encore quelques honnêtes exécuteurs qui veulent réellement protéger les Omégas (mais ils doivent rester discrets pour éviter de finir exécuter). La brigadière Dane, une femme Alpha, en fait partie et la façon dont sont traités ces femmes la répugne.

Une fois encore, et alors qu’elle avait convenu avec Corday qu’il l’accompagnerait, Claire va rejoindre, seule, les autres Omégas pour leur proposer l’idée de Kantor. Il emmènera les femmes par groupe de 2 ou 3 jusque dans un lieu sûr.
Tsss… Une poignée d’Omégas s’est retournée contre elle, attirée par la prime promise par Shepherd. Ce n’est qu’une question d’heures (voire même de minutes) avant que l’Alpha ne récupère ce qui est à lui…
Je ne sais pas quoi penser de leurs retrouvailles. En fait, je trouve que Shepherd a été doux, comme s’il était heureux de retrouver sa femelle (et j’ai l’impression que Claire est rassurée d’avoir retrouver son Alpha, apaisée, comblée de désir). 
Concernant les Omégas, eh bien… Elles sont emmenées par les hommes de Shepherd. La bonne nouvelle c’est qu’ils leur ont apporté de la nourriture.

Shepherd remonte dans mon estime. Claire et lui ont une longue discussion. On apprend que l’Alpha est né dans la Crypte (ce qui semble impossible puisque, logiquement, aucune femme n’y est envoyée). Shepherd fait comprendre à Claire que ce qu’on lui a enseigné n’est pas forcément la vérité. On sent aussi que la fuite de sa partenaire lui a fait découvrir qu’il tenait réellement à elle. On a l’impression qu’il veut la comprendre, la satisfaire. En fait je n’ai pas l’impression qu’il veut réellement faire d’elle sa chose. Je crois juste qu’il veut qu’elle le respecte et se montre obéissante (oui je sais, ça donne l’impression de faire d’elle sa chose dit comme ça :/). Je ne sais pas comment l’expliquer… Il tient vraiment à elle et veut la protéger on dirait. Bref, j’ai beaucoup apprécié cet échange que j’ai trouvé sincère et constructif.
Leur lien est de plus en plus fort. On dirait que chacun d’eux a besoin de l’autre pour se sentir bien.

Au vue de tous les symptômes de Claire (nausées, mal de crâne, température, dégoût de la bouffe), est-ce qu’elle pourrait être enceinte ? 😮 Ça serait la pire chose pour elle… (et la meilleure nouvelle pour son Alpha…).
Ah non rien à voir, enfin pas vraiment. Shepherd lui injecte une sorte de drogue pour déclencher ses chaleurs. Maintenant qu’elle est plus en forme, les chances de fécondation sont bien plus élevées. Dégueulasse.
Eh bien voilà. Une fois ses chaleurs passées, Claire est enceinte. L’Alpha aura ce qu’il veut : une descendance.

Deux semaines se sont écoulées. Les Omégas qui ont trahi Claire sont finalement pendues, une exécution publique où la foule est venue en nombre. Corday est parmi elle. Il ne baisse pas les bras. Il veut retrouver Claire, il veut qu’elle le voit. J’ai l’impression qu’un lien s’est créé entre eux (Corday serait-il tombé amoureux d’elle ?). Malgré lui, ses pieds le portent vers la Citadelle, dans l’espoir de sentir l’odeur de l’Oméga afin de savoir si elle va bien. J’ai peur pour lui. Shepherd pourrait reconnaître l’odeur du mâle qui était sur sa femelle lorsqu’il l’a récupérée. Une fois que Corday a senti l’odeur de Claire sur l’Alpha, il quitte la Citadelle, se faisant la promesse que les exécuteurs feront tout pour lui venir en aide.

Claire doute des raisons pour lesquelles Shepherd l’a fécondée : il lui a avoué qu’il désirait une descendance, mais l’Oméga se demande de plus en plus s’il n’a pas fait ça pour qu’elle s’intéresse à lui. Une fois fécondées, les Omégas réagissent comme des femelles protectrices et se sentent protéger quand le père de leur enfant est près d’elles. Claire se demande si Shepherd n’a pas fait ça pour qu’elle ressente le besoin de leur savoir près d’elle… Si tu veux mon avis, elle n’a pas tout à fait tort… Je pense que Shepherd a grandi sans amour, sans attention, et qu’il comble ce manque avec Claire, de façon très maladroite je te l’accorde.
Je me fais peut-être des films, mais plus ça avance dans l’histoire et plus Claire n’est plus aussi insensible que ça à son Alpha. Certains diront que c’est le syndrome de Stockholm. Moi je pense que c’est leur lien et la grossesse de Claire. Mine de rien, ils sont liés l’un à l’autre pour toujours. Même si ça signifie perdre sa liberté, je pense que l’Oméga doit s’y faire (peut-être que Shepherd changera avec le temps…). En tout cas, leurs échanges sexuels ne sont plus aussi bestiaux qu’auparavant, je les trouve même sensuels (même si l’écriture est toujours aussi crue).  Evidemment, tout ça fait flipper Claire qui s’en veut de ressentir de l’attirance pour lui. Du coup, elle le provoque. Au lieu de la baiser (je déteste ce terme) pour la punir, il fait bien pire : sa prison devient un cachot. Shepherd ne vient plus la voir, laissant à ses hommes le soin de la nourrir (étant donné que l’Oméga est à présent enceinte, son odeur ne les excite plus).

Plusieurs jours (semaines ?) se sont écoulés depuis leur dispute et Shepherd n’est pas réapparu. En revanche, une femme, une Alpha brune, est venue voir Claire, prétendant être “la bien-aimée de Shepherd”. Oh le salaud !! Il s’est tapé une autre nana ? 😮 Svana, la femelle Alpha, met les doigts dans le vagin de Claire et les goutte. Elle découvre ainsi qu’elle est enceinte et tente de l’étrangler. A ce moment, Shepherd arrive et demande à l’Alpha de lâcher l’Oméga. Le regard qu’il porte à Svana est plein d’amour. Ça me fait mal au coeur pour Claire ! Quelle pourriture ce mec ! Il s’est joué d’elle ; elle ne représente rien pour lui. Depuis le début il est avec cette Svana. Mais pourquoi ne l’a-t-il pas marquée ? 😮 C’est à n’y rien comprendre… Shepherd envoie Claire dans la salle de bain pour qu’il puisse coucher avec Svana (dans le nid de Claire bien sûr…).

Claire n’est plus qu’une coquille vide. Elle est de nouveau seule dans cette pièce grise et sans fenêtre. Elle jette toute la nourriture et les vitamines qu’on lui apporte dans les toilettes. Elle va se laisser mourir ? Oh mon dieu… Elle n’est rien… Elle laisse Shepherd se vider en elle comme une poupée gonflable. Elle ne ressent plus rien, ne pense plus à rien, ne le regarde même plus. Elle a débranché son âme 😮 En tout cas, ça perturbe beaucoup Shepherd qui fait tout pour qu’elle revienne, mais il est trop tard. A trop jouer avec elle, il l’a perdue. Ne sachant plus quoi faire pour lui redonner envie de vivre, Shepherd l’emmène sur la terrasse pour qu’elle puisse profiter de l’air frais, de la neige qui tombe. Alors, sans que personne ne s’y attende, elle prend son élan et saute du rebord de la terrasse de la Citadelle. Heureusement, la poudreuse a amorti sa chute et elle s’enfuit à toute jambe.

[fermer]

En conclusion

Avant toute chose, je crois qu’il est important de préciser que ce livre n’est qu’une fiction et que l’histoire se passe dans une société qui n’a rien à voir avec la nôtre. J’entends déjà les gens crier au scandale quant à la façon dont Shepherd traite Claire. Oui, si ça se passait dans notre monde, dans notre société actuelle, ce serait révoltant. Sauf qu’ici, on est dans l’Omegaverse et, qu’on l’accepte ou non, dans cette société, il existe une hiérarchie et la façon dont l’Alpha traite l’Omega est “normal”. Je pensais que ça me choquerait quand j’ai découvert cet univers et quand j’ai commencé à lire le livre. Puis, au fur et à mesure, tu comprends ce monde “animal” et, finalement, je n’en veux pas à Shepherd d’être la brute qu’il est. Il agit tout simplement en tant qu’Alpha (bon, même s’il est maladroit pour certaines choses).

Quand j’ai commencé à lire le livre, je voulais juste tâter le terrain, mesurer le “ton”, et finalement, je me suis laissée emporter et j’ai lu une cinquantaine de pages sans m’en rendre compte. 
Même si le langage est cru et que le début du livre n’est que sexe brutal et animal, eh bien ce qui t’intéresse surtout c’est la découverte de ce mode de vie, sur la hiérarchie de ce “peuple”. Dès les premières pages, tu t’attaches à Claire et tu veux la soutenir, l’aider à traverser ce qu’elle vit (et j’avoue qu’à chaque fois, tu attends avec impatience un acte de rébellion :p)
On veut savoir, on veut comprendre et, on veut connaître l’évolution de la relation entre Claire et Shepherd (oui, je ne spoile rien, c’est écrit dans le résumé que l’Alpha fait d’elle sa chose…).
Puis, plus j’avance dans l’histoire et plus j’ai du mal à me mettre dedans. Je crois que ce n’est pas pour moi finalement ce genre. En fait, je n’arrive pas à me représenter les lieux et les personnages (et j’avoue que ça me perturbe pas mal parce que dans le livre que je lisais en parrallèle , les images défilaient devant mes yeux comme si je regardais un film).

Je suis quand même allée jusqu’au bout de l’histoire, mais je ne sais pas si je continuerai cette saga. Je ne me suis attachée à aucun des personnages et, finalement, je n’ai pas saisi la “finalité” de tout ça. Quand tu commences un livre, tu t’attends à ce que l’histoire aille quelque part, qu’il y ait un but. Là ce n’est pas le cas. On assiste juste à une succession de scènes de sexe, dans un univers où les Hommes sont devenus des bêtes ; oui, je n’ai pas compris (peut-être que je suis passée totalement à coté cela dit…).

Où le trouver ?

Le livre est disponible sur :


➤ Tu le connais ce bouquin ? Tu l’as lu ? Qu’en as-tu pensé ? N’hésite pas à partager avec nous ton avis via les commentaires.

Par ici les commentaires ! (0 commentaire)

Tu as envie de réagir ? Ne sois pas timide ! Laisse donc un commentaire.





Oh oh ! Personne n'a encore réagi à ce message. Pourquoi ne pas lancer la discussion ?